Qu’est-ce qu’une assurance décès ?


Comment préserver ses proches en cas de disparition ? Seront-ils à l’abri de problèmes financiers ?

L’assurance-décès permet d’éviter à ses proches une perte de revenus susceptible de survenir suite à votre décès. Voici une revue des modalités et des avantages de cette assurance qui attire de plus en plus de Français.

À quoi sert une assurance-décès ?

En contrepartie des cotisations versées par le souscripteur, l’assureur verse un capital à ses proches en cas de disparition.

Les cotisations sont calculées en fonction du risque financier que la compagnie d’assurances prend. Elles dépendent de l’âge et de l’état de santé de l’assuré.

En résumé, plus on vieillit, plus les cotisations augmentent. Le passage d’examens médicaux peut être demandé en cas de santé fragile. Le contrat désigne les personnes bénéficiaires ainsi que le montant du capital à verser.

Contrairement à l’assurance obsèques qui ne couvrent que les frais liés aux funérailles du défunt, le montant de l’assurance-décès est plus élevé et permet d’offrir une réelle stabilité financière à ses proches – mais pas forcément pour le financement des obsèques.

Quelles sont les modalités du contrat d’assurance-décès ?

L’assurance temporaire décès est contractée pour une durée limitée dans le temps et n’a pas vocation à durer. On la souscrit pour des évènements spéciaux dans le cadre d’un emprunt immobilier ou lors des études des enfants par exemple.

Elle est généralement souscrite avant 65 ans, mais certaines assurances proposent aussi des contrats adaptés aux personnes qui ont plus de 65 ans.

L’assurance-vie quant à elle, peut-être à durée indéterminée et se prolonger sur une vie entière. À la fin du contrat, le souscripteur ou ses bénéficiaires récupèrent le capital investi avec les intérêts en plus.

Et pour les obsèques ?

Le montant des funérailles incluant les pompes funèbres, le convoi, le cercueil, la tombe et les fleurs s’élèvent en moyenne à 4 000 €. Une somme importante, qui peut être un poids supplémentaire pour la famille venant de perdre un être cher.

Pour couvrir les frais d’obsèques, il existe des contrats spécifiques pour que vos proches n’aient pas à se soucier du financement. On distingue différentes formes de conventions d’obsèques.

La convention obsèques de prévoyance permet le versement d’un capital aux personnes destinataires en cas de décès

La convention obsèques épargne fonctionne sur le même principe, mais le destinataire est une société de pompes funèbres. Enfin, la convention obsèques en prévision précise l’ensemble des souhaits exprimés par le défunt avant sa mort sur la cérémonie, l’enterrement, l’incinération, etc…

Les options sont nombreuses pour assurer vos proches face aux risques financiers d’un décès.

N’hésitez pas à passer en revue les différentes offres pour choisir celle qui correspond le plus à vos besoins et à vos attentes pour protéger au mieux les personnes qui vous sont le plus cher.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *


0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez