5 conseils pour réduire vos frais bancaires

0 Partages

Les Français paient en moyenne 200 euros de frais bancaires par an. Et la facture semble de plus en plus salée chaque année ! Agios, frais de tenue de compte, carte bancaire payante et assurances diverses peuvent vite faire grimper la note. Pourtant, il existe des moyens simples pour réduire ses frais bancaires et faire des économies. Vous ne les connaissez pas ? Ne vous inquiétez pas, nous allons vous les détailler.

1. Fuyez les offres groupées

Lors de l’ouverture d’un compte dans une banque traditionnelle, il est courant que l’on vous propose une offre groupée ou package bancaire. Nombreux sont les clients à y souscrire. En effet, à première vue, ces offres sont tout à fait alléchantes. En payant une seule cotisation pour différents services, vous payez bien évidemment moins cher qu’en payant chaque service séparément.

Mais à y regarder de plus près, avez-vous vraiment besoin de tous ces services ? Bien souvent, de nombreux services inclus dans les offres groupées ne sont absolument pas nécessaires, voire totalement inutiles. La plupart des clients n’utilisent qu’une infime partie de ceux-ci.

La meilleure chose à faire est donc de lister les services que vous utilisez vraiment. Ensuite, comparez le coût à l’année de ces services avec le coût à l’année de votre package bancaire. Et là, vous serez surpris de constater une nette différence. Payer uniquement les services dont vous avez besoin est beaucoup plus économique que de payer pour une offre groupée !

Notons que si vous avez déjà souscrit à un package bancaire, un délai de préavis d’un mois est nécessaire pour changer d’offre.

2. Limitez les incidents bancaires

Qui dit incidents bancaires, dit frais de rejet, commission d’intervention et autres frais très onéreux. Cependant, il existe une solution simple pour éviter ces frais : limiter les incidents bancaires ! Plus facile à dire qu’à faire me direz-vous. Par les temps qui courent, il est parfois difficile de ne pas finir dans le rouge à la fin du mois et une dépense imprévue n’est jamais exclue. Comment faire alors ? Tout simplement, augmentez votre plafond de découvert autorisé !

Pour cela, prenez rendez-vous avec votre banquier afin de négocier une autorisation de découvert plus élevée. Ainsi, finis les frais divers, vous ne paierez que les agios. Attention toutefois à ne pas rester à découvert trop longtemps afin que le montant de ces derniers ne soit pas trop élevé.

3. Ne souscrivez pas à des assurances superflues

Qui ne s’est jamais vu proposer par sa banque une assurance des moyens de paiement. Cette assurance vous apporte une garantie en cas de vol ou d’utilisation frauduleuse de vos moyens de paiement (carte bancaire, carnet de chèques…).

Or depuis 2009, la loi oblige les établissements bancaires à tout mettre en œuvre pour protéger les moyens de paiement des clients et surtout à leur rembourser toutes les sommes prélevées de manière frauduleuse. Ainsi, dans la majorité des cas de fraude, le client se verra remboursé même s’il n’a souscrit aucune assurance des moyens de paiement.

En revanche, si l’utilisation frauduleuse des moyens de paiement est due à une faute du client, celui-ci devra payer une franchise de 50 euros pour être remboursé des sommes indûment prélevées. Sachant que l’assurance moyens de paiement coûte entre 20 et 30 euros par an en moyenne, à vous de prendre une décision.

Pensez-vous vraiment que vous serez régulièrement victime de fraude, qui plus est, à cause d’une erreur de votre part ? À moins d’être très malchanceux, il y a peu de chance que cela vous arrive plusieurs fois. Alors, réfléchissez bien avant de souscrire à cette assurance, la plupart du temps inutile.

4. Évitez les retraits d’espèces payants

Lorsque vous effectuez un retrait dans un distributeur automatique de votre réseau bancaire, celui-ci est totalement gratuit. En revanche, lorsque vous retirez des espèces dans les distributeurs d’autres banques, la gratuité des retraits est limitée à quelques retraits par mois. Au-delà, les retraits vous seront facturés (généralement 1 euro). Ainsi, si vous souhaitez réduire vos frais bancaires, essayez de limiter au maximum vos retraits dans les distributeurs d’autres réseaux bancaires et privilégiez les retraits d’espèces dans les distributeurs de votre banque.

Sachez qu’aujourd’hui la majorité des commerces accepte le paiement par carte bancaire dès 1 euro. Alors si vous ne disposez pas d’un distributeur de votre agence à proximité, optez pour le paiement par carte qui ne vous coûtera rien et demeure rapide grâce au paiement sans contact.

5. Et pourquoi ne pas ouvrir un compte chez Boursorama Banque ou Orange Bank ?

Pour réduire vos frais bancaires, l’une des meilleures solutions reste sans doute de quitter votre banque traditionnelle et d’opter pour une banque en ligne. En effet, celles-ci proposent des tarifs bien inférieurs aux banques avec agence. Bien que les banques en ligne ne soient pas 100 % gratuites, de nombreux services sont proposés sans les moindres frais. Notons que tout comme dans les banques classiques, les incidents de paiement ainsi que certaines opérations spécifiques engendreront des frais.

Prenons l’exemple de Boursorama Banque et Orange Bank. Chez Boursorama Banque, il n’y a pas de frais de tenue de compte. De même, la carte bancaire et les retraits dans d’autres agences sont gratuits. Seuls les incidents de paiement et quelques services spécifiques sont facturés.

Chez Orange Bank, vous pouvez retrouver les mêmes avantages : pas de frais de tenue de compte, retrait gratuit et carte bancaire gratuite (sauf visa premier). De même, quelques opérations particulières ainsi que les incidents de paiement sont affichés à un tarif sensiblement identique à celui de Boursorama Banque. Au final, vous pourrez bénéficier de frais bancaires beaucoup moins élevés que dans les banques classiques avec agence.

Mot de la fin

Vous l’aurez compris, les frais bancaires élevés ne sont pas une fatalité. En évitant les assurances et services inutiles ainsi que les incidents bancaires, vous pourrez maîtriser vos frais. En outre, ouvrir un compte bancaire dans une banque en ligne telle que Boursorama Banque ou Orange Bank reste la meilleure alternative pour réduire ses frais bancaires.

Ces dernières ne facturant que certains services spécifiques et les incidents de paiement, les frais bancaires sont réduits au minimum.

5/5 - (1 vote)