Quels sont les différents comptes d’épargnes disponibles en france ?


En France, les produits d’épargne disponibles sont nombreux. Chacun présente des conditions spécifiques et des caractères propres.

Les comptes d’épargne réglementés

Comme le nom l’indique, ce type de compte obéit à des règles précises, fixées par l’État. Ce dernier décide en effet des conditions d’ouverture du compte, ainsi que de la rémunération et du fonctionnement général. Ces livrets bénéficient également de la garantie de l’État.

Le plus populaire de ces produits d’épargne est le livret A. Il est limité à un par personne et les sommes versées sont plafonnées. Les fonds déposés sur ce livret sont disponibles et les intérêts bénéficient d’une double exonération: sur l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux.

De son côté, le livret d’épargne populaire (LEP) est soumis à des conditions de ressources et à une résidence fiscale en France. Les fonds versés sur ce livret sont limités par un plafond assez bas. Les intérêts du LEP, qu’on peut cumuler avec un autre produit d’épargne, sont également exonérés de l’impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux. Les mêmes conditions d’ensemble s’appliquent au livret de développement durable et solidaire (LDDS); cependant, le plafond de versement est plus élevé que celui du LEP et le taux de rémunération est un peu plus bas. Par ailleurs, le livret jeune est proposé aux personnes de 12 à 25 ans. Il est également défiscalisé, avec un plafond assez bas. Parmi les autres livrets d’épargne réglementés, on peut encore citer le plan d’épargne logement (PEL) et le compte d’épargne logement (CEL).

Les comptes d’épargne non réglementés

Ils sont mis à la disposition de leurs clients par la plupart des banques. Soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux, leur fiscalité est plus lourde. Par ailleurs, leur taux de rémunération n’est pas fixé par l’État. De même, aucun plafond de versement n’est imposé. Il convient également d’être attentif à la nature des taux d’intérêt proposés. Les intérêts étant soumis à l’impôt, le taux annoncé est donc le taux brut. Ces taux varient d’ailleurs en fonction de la durée et aussi de leurs titulaires. En effet, les taux les plus intéressants concernent souvent les nouveaux dépôts et s’appliquent à une période initiale, de trois mois par exemple.

Parmi les très nombreux livrets d’épargne bancaires, on peut retenir, par exemple, le livret Epargne Plus, de la Société Générale, qui offre une épargne disponible et n’impose aucun plafond. De son côté, le Crédit Lyonnais propose à ses clients de souscrire, en complément d’un LDDS, un Livret Cerise, de durée illimitée et sans plafond également. Quant à BNP Paribas, le compte épargne proposé par la banque offre une rémunération garantie, la disponibilité des fonds et des versements libres. Il est à noter que ce compte d’épargne peut être ouvert en compte joint.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *


0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez