Qu’est-ce qu’un compte d’épargne ?


Un compte d’épargne ou compte sur livret est un compte qui permet de déposer et retirer de l’argent de façon régulière et quasi instantanée.

Le titulaire de ce livret d’épargne à vue dans un organisme bancaire bénéficie des intérêts annuels.

Un portefeuille à disposition

Très accessible, vous pouvez aisément verser et retirer de l’argent sur votre compte d’épargne. Lors de prélèvements supérieurs à 1 500 €, il est possible que votre banque ait besoin d’un délai supplémentaire pour traiter votre demande.

Concernant le plafond de retrait, il est en moyenne de 2 500 € sur quinze jours. Ces plafonds varient bien sûr d’une banque à l’autre et peuvent être modifiés temporairement.

Cependant, il faut différencier le compte d’épargne du compte courant. En effet, à partir de votre carnet de dépôt, vous ne pouvez pas effectuer d’opérations courantes comme des virements ou des paiements, en revanche des retraits en espèces sont généralement autorisés.

En d’autres termes, le compte d’épargne n’est en aucun cas lié à une carte bancaire. Les seuls transferts autorisés vont de votre compte d’épargne vers votre compte courant par exemple et ce au sein du même établissement bancaire. Néanmoins, le cadre de virements directs peut s’élargir jusqu’aux parents du second degré.

L’épargne, une sécurité garantie

L’argent présent sur votre compte d’épargne n’est pas « gelé » par la banque. En effet, cette dernière l’utilise. Elle peut s’en servir pour créer des crédits à la consommation ou investir dans des fonds.

Si vous souhaitez limiter son utilisation, vous pouvez ouvrir un compte d’épargne qui exclut l’investissement dans un certain nombre de placements préalablement définis.

Afin de prévenir l’éventuelle faillite d’une banque et donc la perte totale de ses comptes d’épargne, un fond de garantie a été créé au sein de l’Espace Économique Européen. Ce fond de protection permet de rembourser les épargnants à hauteur de 100 000 € par client et par banque.

Si vous disposez de plusieurs comptes pour un montant cumulé supérieur à 100 000 €, vous ne serez malheureusement pas indemnisé au-delà de ce seuil.

En cas de compte d’épargne commun, comme c’est le cas pour de nombreux ménages, l’indemnisation est une fois encore limitée à 100 000 €.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *


0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez