Qu’est-ce qu’un crédit à la consommation ?


Acheter une nouvelle voiture, financer un projet personnel comme un mariage ou des études, se faire plaisir en s’offrant un voyage, équiper sa maison… autant de projets tellement importants à accomplir !

Malheureusement, nous n’avons pas toujours les moyens de les réaliser au moment voulu. Il existe cependant une solution de financement proposée par toutes les banques qui est le crédit à la consommation. Une solution simple et rapide pour obtenir des fonds sur son compte courant, mais attention !

À quoi sert un crédit à la consommation ?

Le crédit à la consommation est une somme prêtée par un établissement financier à un particulier. Cet emprunt couvre des dépenses personnelles et non des dépenses liées à une activité professionnelle.

Cet emprunt exclut aussi l’achat ou la construction d’un bien immobilier. Il se caractérise par un montant peu élevé – 75 000 euros maximum. Le remboursement est échelonné sur une période relativement courte.

Publicité

 
 

Il existe deux types de crédit à la consommation :

  • Le crédit affecté est destiné à un achat précis telle une voiture, une cuisine, un voyage ou le financement d’études…
  • Le crédit non affecté n’a pas de destination précise. L’emprunteur est libre d’utiliser le crédit sans avoir à préciser son utilisation à l’organisme de prêt. Ce type de prêt est plus facile à obtenir, mais son taux d’intérêt est en conséquence plus élevé.

Quel est le fonctionnement d’un crédit à la consommation ?

Pour souscrire un crédit à la consommation, il faut constituer un dossier à destination d’un organisme de prêt comme une banque par exemple.

Le crédit consommation est très encadré et le contrat doit contenir un certain nombre d’informations très précises sur les modalités du prêt :

  • Montant et type de crédit
  • Durée maximum
  • Périodicité des échéances
  • Taux annuel effectif global
  • Droit de rétractation

L’identité et l’adresse de l’emprunteur et de l’établissement financier doivent être mentionnées. Même chose pour les personnes se portant caution si c’est le cas. Doivent figurer aussi les adresses de l’Autorité de contrôle prudentiel et de l’Autorité administrative chargée de la concurrence et de la consommation.

Le contrat d’assurance doit être mentionné s’il existe, mais il n’est pas obligatoire. Il est cependant fortement conseillé d’en souscrire un pour se protéger en cas de problème.

Protection des emprunteurs

Afin de préserver les emprunteurs des risques de surendettement, la loi Lagarde de 2010 a mis en place un certain nombre de mesures, notamment le droit de rétractation. L’emprunteur a ainsi le droit de revenir sur son contrat de crédit à la consommation dans les 14 jours ouvrés qui suivent sa signature.

Pour faire valoir ce droit, il suffit de renvoyer à l’établissement de prêt le formulaire de rétractation qui se trouve dans son contrat. La procédure pour le crédit à la consommation est immédiatement suspendue par la banque.

Durant le délai de rétractation, les fonds restent bloqués et seul l’emprunteur peut demander leur déblocage et écourter ainsi le délai de rétractation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *


1 Partages
Partagez1
Tweetez
Partagez